Pour qu’on répète à quelqu’un « tu n’as pas le choix », c’est qu’il l’a ! (Edouard Baer)

  • par

Je suis tombé par hasard sur cette interview d’Edouard Baer, qu’un de mes amis affectionne particulièrement, et j’ai été frappé par ses propos au coeur de nos choix.

Un bref extrait pour vous donner envie d’écouter son interview.

« C’est merveilleux les moments où on se barre. Un des grands plaisirs de la vie c’est le moment où nous dit « là tu peux pas partir ». « ah bon ?! »
A chaque fois, dans tous les moments de la vie, les gens disent « attend, c’est très grave si tu démissionnes, si te barres, si tu ne viens pas à ce rendez vous…  » « Et ben quoi ? »

Bon alors évidemment je comprends, il y a des gens, la vie a été tellement dure avec eux, qu’ils n’ont sans doute pas le choix mais… ils l’ont !

La preuve, c’est que pour l’on répète à quelqu’un « tu n’as pas le choix », c’est qu’il l’a.
S’il ne l’avait vraiment pas, on ne lui dirait pas.

On ne dit pas un type en prison « tu n’as pas le choix, tu ne peux pas sortir », il le sait ! »

La suite de l’interview est pleine de finesse et de confidences, avec un lien tellement fort entre nos choix et l’élan vital.